Le métier de développeur se fait la part belle sur le marché de l’emploi. Avec l’arrivée Internet et des nouvelles technologies, cette profession trouve en effet rapidement preneur. Découvrez l’importance de solliciter les services d’un développeur à l’ère du numérique et combien celui-ci peut gagner.

Qu’est-ce qu’un développeur ?

Par définition, un développeur est une personne chargée de concevoir des logiciels. Le développeur peut néanmoins évoluer vers d’autres secteurs d’activités et se spécialiser dans :

• Le métier du logiciel

• Les métiers de l’Internet

• Le domaine des TIC (technologies de l’information et de la communication) qui réunit les développeurs Web, multimédia et concepteurs de logiciels.

Une entreprise a-t-elle besoin d’un développeur ?

Le métier de développeur est rapidement devenu un poste stratégique au sein d’une entreprise. En 2017, Harvard Business Review considère cette fonction comme « la clé de différentiation ». Programmeur, codeur, développeur full stack, développeur Web…, le développeur porte bien des noms dans le secteur du numérique.

À l’ère de la digitalisation, le développeur est plus que sollicité dans une entreprise. Celui-ci a pour mission de créer des applications destinées à un site Web ou un système (MacOs, Android, Windows…) afin d’améliorer les performances de la structure.

En prenant connaissance des besoins de son client, le développeur conçoit un ou plusieurs logiciels qui serviront dans son activité professionnelle. Ce dernier participe donc à l’évolution de vos activités !

Prenons l’exemple d’un commerce qui souhaite élargir sa cible en se lançant dans l’e-commerce (vente en ligne). Dès la création du site, de nombreux paramétrages sont à réaliser. Il en est de même pour le CMS qui, bien qu’étant le plus simple d’utilisation, nécessite quelques modifications techniques afin de correspondre aux différents projets.

Seul un développeur peut vous aider pour accélérer le processus de lancement et vous créer un site qui réponde à vos attentes ! Sachez, effectivement, qu’aucune solution Web ne propose la fonctionnalité qui réponde à 100 % à vos exigences.

Le besoin de faire appel à un développeur ne se limite pas au lancement d’un e-commerce. Les nombreuses mises à jour et modifications apportées par les créateurs des CMS peuvent altérer le fonctionnement d’un site Web. Le développeur peut rapidement détecter les erreurs et incompatibilités entre les modules !

Combien gagne un développeur ?

Conscientes de ce que celui-ci peut apporter à leur épanouissement, certaines entreprises n’hésitent pas à y mettre le prix lorsqu’il s’agit de solliciter les services d’un développeur. La rémunération d’un développeur dépend donc de l’envergure de l’entreprise, de ses compétences (incluant la technologie maîtrisée), mais aussi du pays. Les salaires peuvent effectivement être deux fois plus élevés à l’étranger comme au Canada, aux États-Unis ou en Suisse.

Selon le Centre d’Information et de Documentation Jeunesse, un développeur en début de carrière peut espérer un salaire brut d’environ 2 000 euros par mois en France. Cette profession ne cessant d’évoluer, une rémunération pouvant dépasser les 3 500 euros n’est pas à exclure.

On peut dire qu’un développeur gagne bien sa vie puisque son salaire monte avec l’expérience. Bénéficiant d’un apprentissage permanent, le développeur vaut néanmoins son prix sachant que celui-ci peut graver son nom dans l’histoire comme Linus Torvalds ou Bill Gates, créateur de Microsotf.

Vous cherchez un emploi de développeur en entreprise ? Consultez les offres de Potentiel Humain.



Partager