Cerner la personnalité d’un candidat et déterminer si ses compétences professionnelles sont en accord avec le poste que l’on a à pourvoir est un exercice qui ne s’avère pas toujours évident pour un recruteur. L’entretien d’embauche constitué cependant une étape cruciale dans le processus de recrutement. Mais comment mener un entretien d’embauche efficace ? Comment se préparer ? Quelles sont les étapes à ne pas manquer ?

L’entretien de recrutement 

L’entretien de recrutement, plus communément appelé « entretien d’embauche » intervient dans un contexte où une entreprise est à la recherche de nouveaux talents pour compléter son équipe. Cette étape survient après un premier tri des candidatures. 

L’entretien a pour objectif, pour le recruteur, de choisir le bon candidat dont les compétences et savoirs-être sont en adéquation avec le poste à pourvoir. Pour le candidat, l’objectif est d’évaluer son intérêt pour le poste et l’entreprise et, si ce poste l’intéresse réellement, de parvenir à convaincre le recruteur qu’il est la personne idéale pour l’occuper.

C’est une phase majeure dans la prise de décision car il doit permettre au recruteur d’évaluer les compétences professionnelles du candidat mais aussi ses savoirs-être ou softskills et sa motivation à intégrer la structure. En un lapse de temps assez restreint, le recruteur doit être en capacité de découvrir la personnalité du candidat et de déceler si celui-ci a le potentiel pour rejoindre ses équipes.

Cet exercice ne s’improvise pas et se doit d’être préparé. On parle souvent de la nécessité pour un candidat d’être préparé lors d’un entretien mais il en va de même pour le recruteur.

Cependant, recruter est un réel métier qui peut parfois prendre beaucoup de temps surtout lorsqu’il s’agit du recrutement d’un cadre ou d’un poste majeur dans votre société. Entre l’étude des candidatures, les premiers échanges téléphoniques et les entretiens en eux-mêmes… Toutes ces actions sont chronophages et peuvent être invasives sur vos activités quotidiennes.

C’est pour cela que certaines entreprises font appel à un cabinet de recrutement afin de déléguer ces taches chronophages et de ne recevoir qu’une poignée de candidats déjà pré-évalués par des professionnels du recrutement.

Le cadre légal de l’entretien de recrutement 

La conduite de l’entretien d’embauche est propre à chaque entreprise et chaque manager pose les questions qu’il souhaite… ou presque. Encore quelques managers l’ignorent mais il existe un cadre légal pour la conduite d’un entretien de recrutement qui définit notamment les questions que le recruteur n’a pas l’autorisation de poser au candidat.

Tout d’abord, le candidat est tenu de répondre de bonne foi aux questions qui lui sont posées uniquement si elles présentent un lien direct avec l’emploi proposé ou avec l’évaluation de ses compétences professionnelles (article L 121-6 du code du travail).

Par exemple, selon l’article L122-25 et L122 -45 du Code du Travail, il est proscrit de questionner un candidat sur ses origines et ses pratiques sexuelles et/ou religieuses. Concernant la situation familiale, le sexe ou encore l’âge, le recruteur peut se renseigner mais ne peut pas refuser d’embaucher un candidat en se basant sur une de ces informations.

De plus, les informations issues d’un entretien d’embauche sont strictement confidentielles et doivent rester entre l’employeur et le candidat. La liste de ces conditions est non-exhaustive et permet d’assurer la non-discrimination d’un candidat.

Les étapes de l’entretien de recrutement

Avant l’entretien 

Préparer l’entretien d’embauche es une étape très importante pour vous. L’objectif ici est de gagner du temps et de l’efficacité. Il est fort possible que vous soyez amené à faire passer de nombreux entretiens, alors, pour éviter de perdre du temps, l’anticipation est la clef.

Tout d’abord, définissiez une trame d’entretien qui regroupe les questions que vous souhaitez poser aux candidats de manière générale. Ce sont les questions « basiques » telles que : pouvez-vous me parler de vos précédentes expériences ? Quelles sont vos compétences principales ? Pourquoi avoir postulé à notre offre de recrutement ? Etc. 

Une fois ces questions listées, organisez-les dans un ordre précis afin que la trame de votre entretien se déroule de façon fluide et logique.

Ensuite, avant de recevoir un candidat, pensez à analyser le CV et la lettre de candidature de celui-ci puis listez vos interrogations, les points à vérifier, les expériences à approfondir etc, afin d’avoir déjà connaissance de son profil et de pouvoir le questionner sur des points précis.

Liste des choses à faire - personnes écrivant les étapes d'un entretien de recrutement

Pendant l’entretien

L’accueil du candidat 

La première étape est de penser à l’accueil du candidat. Cette étape permettra de donner le ton à votre échanger avec le candidat. L’accueil est la première impression que le candidat se fera de vous et de votre entreprise, tout comme, à l’inverse, la réponse du candidat définira la première impression que vous vous ferez de lui. Un accueil froid, distant ou non-personnalisé pourra très certainement donner une mauvaise image de votre société à votre candidat. Si vous n’êtes pas la première personne à accueillir le candidat et que celui-ci doit par exemple d’abord passer par l’accueil, n’oubliez pas d’indiquer aux personnes qu’un candidat va se présenter.

La conduite de l’entretien 

En ce qui concerne la conduite de l’entretien en lui-même, c’est à vous de choisir son déroulement en fonction de la trame que vous aurez préparée préalablement. Cependant, certaines étapes et questions sont quelque peu indispensables afin d’assurer une bonne évaluation du candidat. 

Dès le début de l’entretien, prenez le temps de vous présenter, de présenter brièvement l’entreprise et le poste. Décrivez les missions, le contexte de recrutement et les potentielles perspectives d’évolution du poste. Cette étape est cruciale puisqu’elle permettra de mettre en confiance votre candidat, de lui rappeler le contexte et vos attentes mais aussi de guider le démarrage de l’entretien.

Ensuite, à vous de dérouler les questions que vous souhaitez poser au candidat et de débuter l’échange. L’important est de passer en revue les principaux axes qui vous permettront d’évaluer l’adéquation du candidat avec le poste à pourvoir : précédente expériences, compétences professionnelles, softskills ou compétences comportementales, motivations, parcours scolaire, etc. 

L’important est que vous découvriez le plus de choses concernant le.la candidat.e afin de pouvoir vous faire un avis complet sur lui ou elle.

Lorsque vous estimez que le candidat a répondu à toutes vos interrogations, laissez-lui l’occasion de poser ses propres questions. Tout d’abord, cela montrera au candidat qu’il s’agit vraiment d’un échange mais cela vous permettra également de voir sa motivation et son intérêt pour tout ce que vous lui avez dit en début d’entretien.

Pour finir, pensez à conclure la rencontre en donnant notamment au candidat le déroulé de la suite du processus s’il ne vous l’a pas demandé préalablement et remerciez-le pour le temps qu’il vous a accordé.

Après l’entretien 

Après avoir reçu un candidat, pensez à lister ses points forts et faiblesses et à remplir un tableau de bord où vous évaluerez l’adéquation entre les critères considérés comme essentiels pour le poste et les compétences de celui-ci. Si vous avez effectué l’entretien accompagné par l’un de vos collaborateurs, pensez à échanger avec lui directement après afin de recueillir ses impressions, qui pourront parfois être différentes des vôtres.

Visio conférence - entretien de recrutement à distance - personnes en appel vidéo

L’entretien à distance 

L’entretien à distance est aujourd’hui devenu pratique courante dans le recrutement, par téléphone ou par visioconférence, il permet souvent de gagner un temps précieux. Depuis quelques temps, la visioconférence est devenue un moyen incontournable pour faire passer des entretiens de recrutement à distance. Les plateformes à votre disposition sont nombreuses, voici quelques exemples : 

🔹 Zoom

🔹 Teams 

🔹 Google Meet

🔹 Skype

Lors d’un entretien à distance, le point essentiel est de tester la technique afin que celui-ci se déroule dans les meilleures conditions possibles et que vous ne vous découvriez pas quelques minutes avant l’entretien que votre connexion internet ne fonctionne pas. 

Deuxième point essentiel, vérifiez en amont de l’entretien que le candidat a toutes les informations nécessaires pour accéder à l’entretien en visioconférence. Le plus souvent, les informations de connexion sont directement inscrites dans le mail d’invitation que vous pourrez envoyer lors de la création de la réunion dans l’outil de visioconférence. 

Pour ce qui est du déroulement de l’entretien, suivez les mêmes étapes que lors d’un entretien classique. L’objectif reste en effet le même, c’est-à-dire avoir une vision claire du candidat et savoir s’il convient au poste et aux valeurs de l’entreprise. 

Conclusion

Quelle que soit votre décision finale et peu importe si l’entretien a eu lieu en présentiel ou en distanciel, n’oubliez pas d’informer l’ensemble des candidats rencontrés sur votre décision. Ce retour, positif ou négatif, est important pour les candidats et contribue à la qualité de votre marque employeur.

L’entretien de recrutement constitue une étape clé pour les recruteurs comme pour les candidats. Il est donc nécessaire d’être préparé afin de saisir pleinement l’opportunité de dénicher les futurs talents pour votre entreprise.



Partager