De nombreux jeunes se retrouvent sur le marché du travail sans savoir par où commencer leurs recherches. Décrocher votre premier CDI n’est pourtant pas mission impossible ! Voici donc 10 conseils pour partir à sa recherche et réussir votre entretien. 

1. Pensez aux débouchés professionnels

Dès le lycée, avant même de choisir votre parcours d’études, il faudrait penser aux possibilités d’insertion professionnelle après diplôme. Les stages professionnels en entreprise – pendant vos études – vous permettent d’accumuler de l’expérience, d’améliorer votre CV et vos chances de décrocher un CDI. Si votre vocation s’avérait pauvre en débouchés professionnels, envisagez peut-être le statut de freelance voire la création d’entreprise.

2. Se faire un réseau 

On entend souvent des jeunes dire qu’ils n’ont pas de réseau. En réalité, ils veulent dire qu’ils n’ont pas de connaissances dans le monde de l’entreprise. Mais on peut se constituer un réseau bien avant de commencer la recherche d’emploi : des camarades d’études aux connaissances parentales, en passant par les associations d’étudiants et les réseaux sociaux tels que Facebook. Racontez à tout votre entourage votre projet projet professionnel. Ils seront contents de pouvoir vous rendre service. 

3. Tirer parti d’internet

Toute l’information nécessaire pour bien choisir votre parcours est en ligne : plan d’études, témoignages vidéo, fiches métiers, offres d’emploi, grilles de salaires… 

En outre, vous pouvez vous servir des réseaux sociaux professionnels comme LinkedIn pour entrer en contact avec les responsables de RH des entreprises qui vous intéressent. Demandez à vos anciens collègues et professeurs d’écrire une recommandation via Linkedin. Enfin, faites attention au contenu que vous partagez ! Les infos, les posts et les images partagés aident à raconter quelque chose de vous, à montrer quels sont vos intérêts : les employeurs y sont sensibles. 

4. Faire une recherche d’emploi multicanaux 

Créez un profil complet dans tous les sites pertinents : Linkedin, sites de recherche d’emploi, agences de recrutement spécialisées, sites des entreprises qui vous intéressent, etc. Si vous ne trouvez pas un poste qui vous convient dans l’immédiat, vous pouvez envoyer une candidature spontanée.   

5. Adaptez votre CV au recruteur

Mettez surtout en avant les atouts et expériences qui correspondent à l’offre ciblée. Il ne s’agit pas de réécrire tout votre CV, mais plutôt de changer une ligne, d’en  rajouter une ou de réorganiser l’information pour souligner les compétences les plus importantes pour le poste. 

Avant de rédiger votre CV, faites attention à l’organisation de l’information. Parfois négligée, la mise en page est essentielle pour être lisible et percutant(e). N’hésitez pas à utiliser canva.com pour donner de la personnalité à votre présentation.

6. Montrez votre détermination

Être déterminé(e) peut compenser un manque d’expérience et faire la différence ! Quand on commence la recherche d’emploi, on a du mal à postuler car on ne possède pas toutes les expertises requises. Mais les entreprises privilégient en général les personnes motivées, celles qui transmettent leur envie d’apprendre. 

7. Renseignez-vous sur la marque et son histoire

Avant de rédiger votre lettre de motivation, il faut se renseigner sur l’entreprise. Il ne suffit pas de lire l’annonce. Prenez 10 minutes pour découvrir le site vitrine de la marque.

8. Rédigez toujours une lettre de motivation

Bien que la lettre de motivation soit souvent facultative, elle sert à synthétiser votre motivation : si vous avez du mal à la rédiger, c’est peut-être que le poste ne vous motive pas tant que cela… Le simple fait d’ajouter une petite présentation sera apprécié pour la personne qui lira votre candidature. Autrement dit, une lettre de motivation est toujours utile, ne serait-ce que pour sonder ses propres envies. 

9. Posez des questions en entretien

Nous vous recommandons vivement de vous renseigner sur l’entreprise, ses produits ou services, le secteur, son actualité et même la personne qui vous allez rencontrer : cette petite recherche d’informations vous mettra à l’aise pour l’entretien. Vous aurez l’impression d’être en terrain familier.  

Posez aussi des questions sur le poste, le credo de l’entreprise, les objectifs, le management… Les questions sont une excellente façon de démontrer votre intérêt ainsi que vos connaissances. En revanche, ne harcelez pas votre interlocuteur ; deux ou trois questions suffisent. 

Pour vous sentir plus à l’aise au moment en entretien, pratiquez en avance votre présentation. Certaines questions reviennent constamment : 

  • En quoi ce job vous intéresse ? 
  • Quels sont vos objectifs ?
  • Qu’est-ce que vous pourriez apporter à notre entreprise ?
  • Qu’est que vos collègues apprécient chez vous ?
  • Parlez-moi d’une situation complexe que vous avez réussi à gérer
  • Une tâche accomplie dont vous êtes fier(e) ?

10. Envisagez l’intérim dans un premier temps…

Dernier conseil et non des moindres : envisagez une mission d’intérim. Ces missions sont une façon de découvrir le monde du travail et le quotidien en entreprise. Chaque année, de nombreux intérimaires décrochent un CDI suite à leurs missions. 

Consulter nos offres



Partager