Sous la direction du responsable administratif et financier ou du chef comptable, selon l’envergure de la société, l’assistant-comptable est un professionnel des chiffres. Également appelé aide-comptable, celui-ci participe à la bonne gestion financière de l’entreprise.

Comment devenir assistant-comptable ? Quelles sont ses missions ?

Quelles sont les missions de l’assistant-comptable ?

Selon la taille de la structure et son domaine d’activité, l’assistant-comptable accompagne les professionnels dans les comptes de l’entreprise. Celui-ci réalise donc différentes opérations quotidiennes incluant :

  • Les différentes opérations bancaires : édition des ordres de virement, gestion des paiements…
  • La comptabilité des fournisseurs : relance des factures fournisseurs, saisie des factures liées à l’achat, l’élaboration des règlements fournisseurs…
  • La comptabilité clients : clients impayés, relance des clients, etc.
  • La mise à jour des registres : l’aide-comptable tient les livres d’achats, de banques et de ventes de la structure.

Les missions de l’aide-comptable ne s’arrêtent pas là. Il aide aussi à la rédaction des divers documents comptables comme la préparation et la déclaration de TVA.

L’assistant-comptable veille également au bon respect des procédures internes de la société et reste en contact avec les instances publiques comme l’Urssaf.

Sous la direction du chef comptable, l’assistant peut réaliser une tâche particulière comme la régularisation et la saisie automatique des paiements. Celui-ci peut également se spécialiser dans d’autres domaines tels que la comptabilité fournisseurs ou la comptabilité clients.

Quelles sont les compétences requises ?

Des factures des fournisseurs aux fiches de paies, en passant par les bons de commande, le métier d’assistant-comptable exige davantage de responsabilité et de polyvalence surtout si celui-ci est amené à travailler dans un cabinet d’expertise comptable. Ses missions, définies par le responsable de mission, peuvent se limiter à la saisie des tâches courantes ou aller beaucoup plus loin.

Quoi qu’il en soit, l’assistant-comptable doit avant tout aimer et maîtriser parfaitement les chiffres. Son esprit vif et opérationnel reste l’un de ses meilleurs atouts. En plus d’être rigoureux et méthodique, l’aide-comptable doit avoir un bon contact relationnel compte tenu de la diversité des domaines auxquels il peut être affecté.

La qualité de son travail est aussi déterminée par :

  • Son sens de l’organisation et des responsabilités
  • Sa performance
  • Sa capacité à travailler rapidement et efficacement.

Quelles sont les évolutions de carrière ?

L’assistant-comptable doit bénéficier d’un BAC Pro Comptabilité plus le BTS assistant de gestion PME PMI (2 ans) et le BTS comptabilité et gestion (2 ans). Avec ces 3 diplômes, il peut de suivre une formation supérieure, toujours dans le domaine de la comptabilité, qui lui offrira la possibilité d’évoluer.

Cette formation lui permet d’obtenir des postes à responsabilité comme le métier de comptable, chef comptable ou directeur administratif et financier (DAF).

Sur le marché de l’emploi en finance, les demandes en profil assistant-comptable, comptable fournisseur et comptable se sont nettement amplifiées selon le cabinet Walters People.

Vous recherchez un assistant-comptable ayant une expérience probante en entreprise pour une durée limitée ? Tournez-vous vers les agences d’intérim qui mettent à votre disposition des intérimaires bénéficiant de toutes les compétences requises pour répondre à vos exigences.



Partager