Une agence d’intérim ou agence de placement est une agence de travail temporaire (ETT). Autrement dit l’agence a pour fonction de proposer à un salarié – un intérimaire – une mission temporaire qui peut aller d’une journée à plusieurs mois.

Le fonctionnement général d’une agence d’intérim 

Une agence d’intérim est dirigée par un directeur d’agence, qui est aussi l’employeur des intérimaires. 

Des chargés de recrutement se répartissent les offres d’emploi et les missions : leur objectif est de trouver le profil idéal pour chaque mission.

De leur côté, les commerciaux démarchent les entreprises qui auraient des besoins en intérim. 

Sans oublier le service secrétariat, en charge des procédures administratives. 

Une fois démarchées, les entreprises clientes communiquent à l’agence d’intérim leur exigence en matière de profil : expérience, diplômes requis, certifications particulières… L’agence d’intérim gère alors l’entretien d’embauche et la phase de recrutement. 

L’entreprise utilisatrice dispose ainsi d’un salarié supplémentaire, pour une mission courte ou pour faire face à un regain d’activité (certains secteurs expérimentent en effet une forte saisonnalité).

Comment s’inscrire dans une agence d’intérim ?

Avant de foncer tête baissée, recherchez une agence d’intérim spécialisée dans le domaine d’activité qui vous intéresse (intérim médical, intérim du tertiaire, intérim du bâtiment…). 

Prenez ensuite rendez-vous avec l’un des chargés de recrutement, par téléphone ou via le formulaire de contact.

Préparez ensuite votre documentation : 

  • Un CV à jour et synthétique, 
  • Une pièce d’identité, 
  • Votre carte vitale
  • Vos éventuelles attestations de stage et vos diplômes
  • Un RIB pour votre future paye 

Si vous avez trouvé une ou plusieurs offres d’emploi intéressantes sur le site de l’agence, postulez directement via le formulaire en ligne. Préparez une petite lettre de motivation que vous associerez à votre CV et vos coordonnées personnelles.

Le contrat en intérim est-il un CDD ?

Le fonctionnement de l’intérim diffère d’un CDD. Un contrat d’intérim engage en effet trois parties : le salarié, son employeur et l’agence qui fait le lien entre les deux. L’entreprise utilisatrice signe alors un contrat de mise à disposition avec l’agence. 

Ce contrat autorise l’agence à effectuer des recherches au nom de l’entreprise, pour une ou plusieurs missions bien définies. Y figurent aussi le montant du salaire prévu pour l’intérimaire, la durée de chaque mission…

De son côté, l’intérimaire signe un contrat de mission avec l’agence d’intérim. Les informations administratives sont identiques au contrat de mise à disposition. Ce sera l’agence d’intérim qui, en tant qu’employeur, remet à l’intérimaire son bulletin de salaire, effectue le paiement, organise la visite médicale et se rend responsable de la sécurité et de la santé du travailleur. 

L’agence d’intérim pourra ainsi vous former sur l’utilisation des équipements de protection individuelle (EPI) si vous êtes amené à travailler sur un chantier.

L’intérim : un tremplin pour les jeunes actifs

Un spécialiste RH vous accueille, analyse votre profil et vous aide, en tant que jeune diplômé ou jeune actif, à trouver des missions utiles à votre carrière ou votre réorientation. L’intérim est une façon d’emmagasiner de l’expérience et de mieux s’insérer sur le marché de l’emploi. Il est par exemple utile si vous êtes resté inactif trop longtemps. 

Chaque agence est unique, puisqu’elle intervient sur un secteur géographique particulier, auprès d’un portfolio qui lui est propre et parfois dans un unique domaine d’activité. Par exemple, l’agence d’intérim pourra être spécialisée dans les métiers de la comptabilité, des techniques commerciales ou encore dans le développement informatique. 

Consulter nos offres



Partager