Après avoir atteint un record historique en 2019, le marché de l’emploi pour les commerciaux peut changer davantage en 2020. 

70% des managers se déclarent aujourd’hui prêts à recruter un commercial 

Bien que le métier de commercial soit toujours dans le top des profils recherchés (notamment les PME), la difficulté pour recruter pourrait faire diminuer cette hausse. En effet, deux tiers des chefs d’entreprise ont des difficultés à recruter de bons commerciaux. 

Quels seront les profils les plus demandés ?

Cadres commerciaux en PME 

Parmi les profils les plus recherchés, on trouve d’abord les postes de cadres commerciaux en PME. La demande des cadres commerciaux continuerait à la hausse en 2020. 

Face à la pénurie de candidats, les entreprises misent aujourd’hui sur les soft skills. Ainsi, les principales qualités recherchées sont :

  •  la motivation, 
  • la capacité d’adaptation, 
  • l’autonomie
  • la capacité de travailler en équipe. 

Les professions commerciales intermédiaires 

Le deuxième profil le plus recherché regroupe différents postes sous l’étiquette de “autres professions commerciales intermédiaires ”. Les profils concernés sont à la périphérie du cadre commercial : 

  • attaché d’administration commerciale, 
  • rédacteur commercial, 
  • chef de service commercial ou de promotion de ventes  

Les profils technico-commerciaux 

Les profils avec une double compétence seront de plus en plus appréciés sur le marché. Qu’ils soient cadres ou non, spécialisés dans la vente de services ou de biens, ils auront la cote en 2020. 

En outre, les profils technico-commerciaux ont été placés dans le top des métiers qui allaient créer le plus de postes entre 2010 et 2020. 

Source : https://travail-emploi.gouv.fr/IMG/pdf/2012-022.pdf

Pour débuter : la grande distribution !

Le secteur de la grande distribution offre toujours des opportunités intéressantes, même avec un niveau de formation moins élevée. La grande distribution recrute à tous les niveaux de qualifications. 

Il est possible de se former en alternance pour préparer différents diplômes : 

  • CAP employé de vente spécialisé, 
  • BAC PRO commerce, 
  • BTS management commercial

Le métier le plus dynamique reste le compte-clé e-commerce qui, au début de sa carrière, peut espérer de 40 à 45.000 euros brut annuels. 

Les entreprises embauchent chez les jeunes commerciaux

Bonnes nouvelles pour les jeunes commerciaux ! 50% des intentions d’embauche concernent les profils des commerciaux peu expérimentés (avec moins de 5 ans d’expérience). 

En fonction des secteurs d’activité et les méthodes de prospection internes, différents types de profils seront privilégiés. Dans tous les cas, le métier de commercial requiert un certain niveau de qualification (bac + 4/5).  

Les salaires : quel sont les tendances pour 2020 ?

Dans la majorité des secteurs, les salaires des commerciaux les moins expérimentés démarrent autour de 20.000 euros brut annuels. Pour les directeurs commerciaux expérimentés (plus de 5 ans d’expérience) le salaire atteint les 100.000 euros bruts annuels. 

Dans les high tech, le dynamisme reste similaire à l’année passée. C’est le secteur avec les plus hautes rémunérations. 

L’industrie reste également un secteur très attractif pour les commerciaux. Un ingénieur commercial démarre à 40 ou 45.000 euros bruts annuels, un profil technico-commercial peut toucher entre 26 et 40.000 euros et les directeurs commerciales dépassent les 100.000 euros brut annuels. Bien sûr, ces rémunérations varient aussi en fonction de la ville où vous exercez. 



Partager